Comment créer un club sportif dans sa commune ?

Vous prévoyez de mettre en place votre propre club associatif ? Vous souhaitez créer une association de sport ? Si votre passion tourne autour du foot ou du basket, monter une association de sport autour de l’une ou l’autre de ces activités sportives est une excellente idée. Cela vous permettra de regrouper d’autres passionnés. Mettre en place une association de sport n’est pas difficile. Actuellement, il existe même des dispositifs en ligne qui vous permettent de faciliter la création de votre future association sportive. L’utilisation de ce type de site permet de simplifier les différentes démarches de mise en place d’une association.

Définition d’une association sportive

Ce moyen révolutionnaire et efficient aide les particuliers, en offrant un accompagnement pour la création d’une association sportive. Cependant, avant de recourir à l’aide des spécialistes en création d’association dans ce genre de dispositif en ligne, s’informer sur les points essentiels pour créer son association de sport est indispensable.

Premièrement, sachez qu’une association sportive n’a aucun but lucratif, comme cela est stipulé dans la loi datant du 1er juillet 1901. Vous devez mettre en place votre structure dans un but social et non commercial. Une envie de partage de sa passion peut constituer un objectif idéal pour un club de sport. Les avantages d’une association sportive comptent en grand nombre dans une localité spécifique. Vous pouvez agrandir votre cercle social, motiver des plus jeunes à pratiquer des activités sportives, partager et échanger sur votre passion pour le sport.

Deuxièmement, il faut savoir qu’on ne peut pas monter une association sportive seul ! Il est essentiel d’être deux au minimum et d’avoir un âge supérieur à 16 ans. Vous souhaitez en savoir encore davantage sur les points fondamentaux autour de la création d’une association dans votre localité ? Détails !

Avoir déjà un nom d’association sportive en tête

Avant d’entamer les démarches administratives pour créer une association sportive, il faut que vous envisagiez déjà la dénomination de votre association ou club de sport. Ce nom constitue le titre principal de votre structure. Pour vous aider à trouver plus facilement le futur titre de votre club, il faut savoir que vous pouvez ajouter les termes qui suivent : club de…, association de…, mouvement de…

Des règles spécifiques existent pour éviter des noms d’associations trop compliqués. Vous devez vous informer sur ces règles pour bien choisir le nom de votre club :

  • La dénomination ne doit pas être supérieure à 250 caractères
  • Elle ne doit pas être déjà utilisée par une autre organisation
  • Elle ne doit pas être une appellation protégée (exemple : une marque déposée et protégée par Inpi)
  • Elle doit être bien claire et courte sans confusion

À noter également que l’activité principale de votre association doit être incluse dans la dénomination. Pour une association sportive, le terme « sport », « sportive » ou « sportif » sont possibles.

Mettre en place le statut de son association sportive

Le statut d’une association est un acte nécessaire qui atteste la mise en place de l’organisation et constitue l’engagement des responsables fondateurs de l’association.

Légalement, pour exister, une association sportive doit avoir des statuts. Sans ce type d’acte, il est impossible de classer son association sportive en tant qu’association proprement dite. Les statuts sont vraiment incontournables, car ils permettent de définir les différentes modalités de fonctionnement de son association, les responsabilités et dénominations des dirigeants ou des responsables du bon fonctionnement des activités associatives.

Il ne faut pas oublier que les statuts précisent les conditions de dissolution d’une association, les conditions d’adhésion et d’exclusion de ses membres. À noter que des sites comme https://www.statutentreprise.com/creation-association/ peuvent vous être très utiles pour vous renseigner sur les statuts essentiels à une association sportive.

Lorsque vous mettez en place votre statut d’association, il y a de nombreux éléments à considérer. Pour vous aider, les informations sur une plateforme comme https://www.associations.gouv.fr/kit-gratuit.html sont d’une grande praticité et efficacité. Elles vous informent sur la façon de rédiger vos statuts et votre règlement intérieur.

Il faut savoir que définir le règlement intérieur de son futur club de sport ou club de supporters est indispensable. Cela permet de bien gérer ses membres et d’éviter des manquements au respect de l’organisation de son association sportive. Au sein de votre statut, il ne faut pas oublier de mentionner la tenue de votre assemblée générale. Même si cela n’est pas obligatoire ! Définissez également votre siège social au sein de votre statut, à part la dénomination !

Vous devez choisir une adresse, que ce soit la vôtre, celle de l’un des dirigeants de votre association ou un local loué. Elle constituera le siège social de votre association. C’est à cet endroit que se dérouleront les réunions diverses et les assemblées générales. Le siège social est aussi nécessaire pour recevoir les courriers adressés à votre association sportive.

Faire la déclaration de son association à la préfecture ou à la sous-préfecture

Pour que votre association sportive soit légale et parfaitement mise en place, la déclarer auprès de votre préfecture ou sous-préfecture est incontournable. Une déclaration d’association permet d’attester que votre association sportive existe bel et bien de façon légale.

Lors de la déclaration de votre association ou club de sport, il est nécessaire de fournir :

  • un exemplaire de vos statuts comprenant la dénomination et le sigle, le siège social, la nature de votre association, les noms des responsables ou dirigeants de l’association
  • un exemplaire du procès-verbal dressé durant la constitution de votre club ou association sportive

Grâce à la déclaration de votre association, elle sera enregistrée dans le RNA ou Répertoire National des Associations. Votre association sera par la suite publiée dans le JOAFE ou Journal Officiel des Associations et Fondation d’Entreprise. Vous obtiendrez aussi un numéro SIREN ou SIRET. Cette immatriculation auprès du répertoire sirene vous permet de solliciter des subventions auprès de nombreuses collectivités territoriales ou auprès de l’État.

Laisser un commentaire